Moonrise Series

Les Quatre Lunes


MÈRE

-

 

Archétype de la Mère

DSCF4430.jpg
 
 
 

VERSION AUDIO - Bientôt disponible

audio Block
Double-click here to upload or link to a .mp3. Learn more

A L’ECHELLE DU MOIS

Le temps de la Mère est celui de la phase ovulatoire.  

Jours 14 à 20 environ

La période ovulatoire est celle de l’expansion, du rayonnement, de l’épanouissement, de l’empathie et du plaisir.

Phase plutôt yin

passive et tournée vers l’extérieur

-

Il est possible de se sentir incarner l’archétype de la Mère quelques jours avant ou après l’ovulation.

A L’ECHELLE DE LA VIE

Le temps de la Mère est celui du temps de la fertilité.

Première partie de la vie d’adulte

Cette période de vie est celle de la confiance, de l’accueil, et du rêve porté en son ventre.

Phase plutôt yin

passive et tournée vers l’extérieur

-

Les femmes, au moment de leur vie où elles sont en âge d’être mères, ont tendance à incarner plus fortement l’archétype de la Mère au quotidien. Ce qui ne les empêche pas de traverser l’énergie des autres archétypes.

 
 

La Mère est celle qui s’ouvre, qui accueille le flux de vie dans son cœur et dans son ventre. Gardienne de l’étincelle de vie, c’est elle qui nourrit le monde. Reliée à l’énergie du monde, elle donne sans compter. Rien ne retient la rivière de vie qui coule en elle.

Elle sait la sagesse de son corps et les secrets des femmes. Elle connait ses immenses capacités mais aussi ses limites. Elle sait que régulièrement, elle doit retourner en son centre, en sa terre intérieure, pour y cultiver son jardin. Elle a la sagesse de ne jamais se laisser assécher.

Les émotions vont et viennent en elle comme les vagues sur la plage en été. Elle est comme la rivière qui serpente sous le soleil de midi. Elle sait que sa capacité à aimer n’a pas de limite et que si elle le désire, elle peut rejoindre un océan d’Amour si puissant qu’il la dépassera complètement. Elle sait aussi qu’au fond d’elle réside la capacité à accueillir le monde entier et à le laisser se fondre en elle dans un bain d’amour divin. Parfois, elle sent son coeur prêt à exploser. Et pourtant, chaque fois, il grandit et accueille un peu plus.

La Mère, c’est celle qui danse nue sous le soleil, au son des grillons. C’est celle qui rit à gorge déployée. C’est celle qui savoure chaque instant de vie comme si elle croquait dans une pêche bien mûre et délicieuse, dorée par l’été. Tous ses sens sont en éveil et lui offrent sans cesse de nouveaux cadeaux. A chaque instant, elle célèbre le plaisir d’être en vie. Son corps n’est que douceur, accueil et sensualité. Elle donne et elle aime avec facilité. Elle n’a qu’une envie, celle d’être en vie !


“Elle est l’univers et son ventre une constellation d’étoiles.

Bercée par le rythme éternel de l’océan,

elle porte en elle l’infini.

C’est là, rayonnante, au milieu de nos mers,

qu’elle donne son plus grand cadeau à la Terre: la Vie!

Ses bras accueillent le chagrin de celui qui pleure

et offrent refuge à celui qui erre.

Sur sa poitrine sont gravés

les noms de celles qui l’ont précédées

et de la plume glissée dans sa couronne,

elle écrira le nom des femmes qui hériteront de sa destinée.

Elle est le zénith de l’espoir, le futur de l’humanité!”